Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

OBSERVATOIRES ET PATRIMOINE ASTRONOMIQUE FRANçAIS

OBSERVATOIRES ET PATRIMOINE ASTRONOMIQUE FRANçAIS

Auteur : Guy BOISTEL (Dir.)

Éditeur : SFHST/ENS-LSH Editions (LYON)

Année : 2005

N°54 of Cahiers d'histoire et de philosophie des sciences, SFHST/ENS Editions.
ISSN 0753-6712
ISBN 2-84788-083-6
35 Euros
LIEN VERS amazon.fr ci-dessous.



Que sait-on réellement des motifs qui ont conduit à l'érection des grands observatoires astronomiques français entre le XVIIe et le XXe siècle ? A quelles observations les astronomes se livraient-ils ? Avec quels instruments, et dans quel but ? Comment le travail était-il organisé au sein d'un observatoire, à la fois lieu d'habitation et lieu de travail ? Au centre de quels enjeux scientifiques ou politiques, les astronomes et leurs observatoires ont-ils évolué ? Le colloque " Observatoire et patrimoine astronomique français ", le premier du genre, qui s'est tenu à Nantes en juin 2001, a tenté de répondre à ce large éventail de questions. L'ouvrage présent, fruit de la réflexion d'astronomes et de chercheurs en histoire des sciences et des techniques, constitue une contribution importante à un renouveau de l'histoire de l'astronomie française et de ses observatoires. De l'observatoire des jésuites de Marseille fondé en 1702, jusqu'à la création de l'observatoire de Haute-Provence au milieu du XXe siècle, cet ouvrage nous invite à une ébauche d'histoire sociale des observatoires, qu'ils soient privés ou sous contrôle de l'Etat, ainsi qu'à une redécouverte de l'histoire des instruments et des relations entre leurs constructeurs et les astronomes de plusieurs grands observatoires français.

CONTENTS - TABLE DES MATIERES

Préface du Professeur émérite JACQUES GAPAILLARD.

1. L'observatoire de Bordeaux dans ses premières années (1879-1906) : un témoin du renouveau astronomique particulier de la France ? par Laetitia MAISON.

2. L'observatoire des jésuites de Marseille sous la direction du père Esprit Pézenas (1728-1763), par Guy BOISTEL.

3. L'observatoire de Marseille, par James CAPLAN.

4. L'observatoire de Paris, le Bureau des longitudes et les observatoires des provinces, par Suzanne DEBARBAT.

5. De la réorganisation du Bureau des longitudes en 1854 à la création de l'observatoire de Nice en 1879 : vingt-cinq années cruciales pour l'astronomie française, par Françoise LE GUET TULLY

6. Observatoires et vulgarisation de l'astronomie (1686-1880), par Colette LE LAY.

7. Préhistoire de l'observatoire de Haute-Provence, par Philippe VERON.

8. L'observatoire de Toulouse de 1733 à 1908,
entre savoir et pouvoir, par Jérôme LAMY.

9. L'observatoire de Montpellier, par Jean-Michel FAIDIT.

10. Observatoires astronomiques français et diffusion de l'astronomie à l'Association française pour l'avancement des sciences (1872-1914), par Danielle FAUQUE.

11. Nantes au temps de ses observatoires, par Olivier SAUZEREAU.


Vous trouverez dans la rubrique "PAST COLLOQUIUMS" le résumé et le programme complets de ces deux journées nantaises sur les observatoires, avec les interventions qui n'ont pas donné lieu à communication.



Commande en ligne sur Amazon ci-dessous

Ou sur Chapitre.com (livres neufs - Boistel)

Pour commander en ligne (amazon.fr)

Publié dans MES OUVRAGES - MY BOOKS | Lien permanent