Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LA VULGARISATION SCIENTIFIQUE EN QUESTION : UNE ETUDE SEMANTIQUE ET COMPARATIVE DE LA VULGARISATION DE L'ASTRONOMIE

Auteur : GERIJ, Florence

Année : 1994

Mémoire de DEA, ENSSIB, Lyon, 103 p.
ENSSIB = École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques.

Voici une petite note critique de COLETTE LE LAY sur cet ouvrage :

Florence Gerij, La vulgarisation scientifique en question, une étude sémantique et comparative de la vulgarisation de l’astronomie, Mémoire de DEA, ENSSIB, 1994

Après avoir introduit son mémoire en évoquant les formes et les enjeux de la vulgarisation scientifique, l’auteur s’arrête sur deux exemples de vulgarisation de l’astronomie utilisant des supports différents : un article de la revue "Ciel et espace" et une vidéocassette.
Ainsi que l’indique le titre du mémoire, il s’agit ici d’une étude sémantique dont la dimension historique est très réduite. Celle-ci est intégralement puisée dans l’ouvrage "Savants et ignorants" de Daniel Raichvarg et Jean Jacques. Florence Gerij n’a qu’une connaissance très approximative des auteurs de vulgarisation des siècles passés et de leurs écrits. A sa décharge, remarquons que les études dirigées par Bruno Béguet autour de "La science pour tous" ne sont parues qu’en 1994, la même année que le mémoire.
Totalement incompétente, je me garde de porter un jugement sur l’étude sémantique. En revanche, je ne crois pas qu’un historien des sciences puisse tirer un grand profit de la lecture de ce mémoire.
Colette Le Lay - Mercredi 15 février 2006.

Publié dans MEMOIRES DE DEA, MASTER d'histoire des sciences et des techniqu | Lien permanent